• Recouvrer les droits et taxes? auxquels sont soumises les marchandises à leur importation ;
  • Recouvrer les redevances douanières spécifiques (redevance pour prestation de services et redevance d’utilisation du système d’information et de gestion automatisée des douanes SIGAD) ;
  • Suivre et contrôler les avantages fiscaux :
  • Institués par les lois de finances et les lois spécifiques (secteur pétrolier, secteur minier, ANDI, ANADE…) afin d’éviter le détournement des biens importés de leur destination privilégiée :
  • Prévus par les accords tarifaires préférentiels pour s’assurer des conditions de leur bénéfice légal.
  • Veiller à l’application de la législation des changes lors du passage physique des frontières ou en matière de valeur en douane des marchandises déclarées à l’importation ou à l’exportation ;
  • Lutter contre la fraude douanière par la justification de l’origine? des marchandises, leur espèce et leur valeur en douane, pour le contrôle de l’assiette des droits et taxes ;
  • Appliquer les mesures de rétorsion édictées à l’encontre des pays qui pourraient soumettre les produits nationaux à des mesures discriminatoires et moins favorables que celles appliquées à d’autres pays (surtaxes) ;