Vous pouvez exporter vos objets et effets personnels sans aucune formalité douanière

  • Les objets importés temporairement doivent être réexportés à la fin du séjour, sauf dans le cas de mise à la consommation? aux conditions de la réglementation en vigueur.
  • Vous devez présenter au service des douanes la déclaration des devises et objets de valeur ainsi que le reste des devises détenues et le bultin de change attestant le change auprès d’une banque un guichet de la Banque d’Algérie,un guichet d’une banque, intermédiaire agréé et/ou un bureau de change constatant les opérations de change effectuées durant leur séjour en Algérie ;

Vous devez présenter au contrôle du service des douanes :

  • les voyageurs résidents sortant d’Algérie sont autorisés à exporter, par voyage, un montant maximum équivalent à 7500 Euros, prélevé d’un compte devises ouvert en Algérie et/ou des montants couverts par une autorisation de change de la Banque d’Algerie.
  • Les objets de valeur.

Ces contrôles ont pour but de lutter contre le blanchiment d’argent issus des trafics illicites notamment le trafic de stupéfiants.

Aussi, une justification concernant vos effets et objets d’origine? algérienne vous sera accordée par les services des douanes. Cette justification permettra aux dits services des les identifier à votre retour en Algérie.

Décision du 21 septembre 1999 fixant les modalités d’application de l’article 201 du code des douanes relatif à l’exportation en franchises temporaire des objets destinés à l’usage personnel des voyageurs.

  • Stupéfiants ;
  • Armes et munitions de guerre et matériels assimilés ;
  • Pièces détachées usagées (toléré : 01 unité)
  • Contrefaçons ;
  • Importation et exportation de Dinars Algériens. Néanmoins, les voyageurs resident sont autorisés à exporter le montant de dix mille (10000) DA ;
  • Motocyclettes et vélos usagés  ;
  • Matériel électroménager usagé  ;
  • Meuble usagé ;
  • Tous objets portant atteinte aux bonnes mœurs ou à la moralité ;
  • Friperie ;
  • Bagages non accompagnés ;
  • Toute marchandise? non accompagnée de l’autorisation réglementaire à laquelle elle est soumise.
NB :
Sont interdits également à l’importation et à l’exportation les titres, notamment les actions et les obligations émises par les entreprises publiques ou privées, les Bons de caisse et les Bons de trésor.
L’exportation de bijoux personnel ne doit pas excéder 150 grammes.
Documents à télécharger
Dans la même rubrique